Get Social With Us
 

Copenhague – City guide et bonnes adresses food

Copenhague – City guide et bonnes adresses food

Qui dit l’été, dit ciel bleu, soleil, beau temps et pique-nique… Qu’il est agréable d’avoir la peau qui chauffe doucement au soleil, d’être en t-shirt et se faire des balades ! C’est aussi l’appel du large. Pour ceux qui ont épuisé leur quota vacances (comme moi), partir loin semble difficile mais prévoir des weekends reste de l’ordre du possible. Aujourd’hui sur le blog, je vous emmène à Copenhague – la capitale européenne des vélos ! Copenhague fait partie des destinations accessibles et pas trop prisées en été.

Ce voyage remontait à il y a un an (j’ai mis un peu de temps pour écrire sur le sujet comme vous avez pu constater…). Je me rappelle encore la première fois que nous avons parlée de notre weekend à Copenhague avec Megan, Emilie, Anaïs & Alice et Virginie. On s’était dit que ce ne serait pas mal d’y aller en Mai, quand le temps deviendrait plus doux. Nous avons réservé les billets 3 mois avant et puis c’est presque tombé dans les oubliettes, on n’en parlait plus. Je crois bien qu’à deux semaines du départ, on s’est réveillées pour réserver notre airbnb. L’excitation montait petit à petit… Et il y a de quoi : nous allons arriver dans une ville où nous n’avons jamais mis les pieds, nous partons toutes ensemble en groupe de nanas, et nous allons surtout manger des spécialités culinaires délicieuses là-bas ! Je dois vous avouer que le jour du départ, nous étions comme des enfants qui partent en colo.

Voici un résumé assez complet de ce séjour de folie : un city guide complet avec des bonnes adresses food, des endroits à visiter, des bons plans de la ville ! J’espère que ça va vous donner envie de (re)découvrir cette ville incroyable qu’est Copenhague !

STAY – OÙ DORMIR A COPENHAGUE ?

Grâce à Mégane, on a pu décrocher le Graal du Airbnb à Copenhague : l’appartement d’un couple d’artistes situé à Nørrebro (au nord-ouest du centre-ville historique de Indre By). Spacieux avec beaucoup de lumière, l’appartement est sur deux étages avec deux grandes chambres. La salle de bain est immense avec une baignoire assez grande pour deux personnes.

Le lendemain de notre arrivée, on a pu profiter du petit balcon pour prendre un café au soleil. En été, il paraît qu’on peut même organiser un barbecue dans le grand jardin dans la cour arrière qui est à disposition du voisinage.

Notre choix de logement s’est fait en fonction de Nørrebro, l’un des quartiers des plus cools et branchés de Copenhague. Egalement connu sous le nom de Copenhague N, c’est le quartier où il fait bon vivre. Dynamique, coloré et décontracté, ici se mêle de multiples cultures dans tous les coins de rue. Vous y trouverez des restaurants branchés et des boutiques de créateurs à côté des bars populaires et des kebabs bon marché. Si vous aimez plutôt les restaurants étoilés, les cafés cools, les boutiques vintage et les bars à vin, allez vous balader à Jægersborggade. Pour les boîtes de nuit, rdv à la très animée rue Elmegade. Si vous aimez les antiquités, la rue Ravnsborggade est l’endroit où aller. Il y a aussi des coins tranquilles, comme le Cimetière de Assistens, où on peut visiter la tombe de Hans Christian Andersen -le célèbre conteur qui a écrit La Princesse au petit pois ou encore la Petite Sirène, ou encore le parc urbain Superkilen.

EAT – QUOI ET OÙ MANGER A COPENHAGUE ?

Grød
Une des tendances healthy food qui a gagné du terrain ces dernières années, c’est bien le porridge. Et il est délicieusement bien fait chez Grød.
Grød – ou porridge en français, est un nouveau café situé à la très branchée rue Jægersborggade et à Torvehallerne. Oubliez l’ennuyeuse bouillie collante qu’on vous a peut-être servi à la cantine, chez Grød, ils font de vraies créations telles que le porridge d’épeautre avec de la purée de châtaignes, des pommes et des amandes grillées. Nous le dégustons accompagné d’un jus pressé. Et je vous rassure, ce n’est pas qu’un “plat de filles” car on a vu de nos yeux de grands gaillards qui commandaient leurs bols de porridge. Fini les clichés !
Comme son nom l’indique, seul le porridge était au menu jusque-là. Aux dernières nouvelles, ils ont décidé de servir des plats salés au déjeuner. J’ai hâte d’y retourner pour tester !

Jægersborggade 50, kld. tv.
2200Copenhagen N

Manfred’s
Manfreds est situé dans la très branchée rue Jægersborggade à Nørrebro. Aux commandes, la même équipe que pour le non moins réputé Relæ (situé juste en face).

Ici, le vin est naturel, les produits sont frais, bio et de saison. Manfreds se concentre sur la nourriture du quotidien, c’est-à-dire simple mais magnifiée avec les techniques modernes et les matières premières de la plus haute qualité.

Jægersborggade 40
2200 Copenhagen N

Coffee Collective
Il y a 3 adresses à Copenhague mais nous sommes allées à celui à Jægersborggade, tout juste après notre déjeuner chez Manfred’s. Tout le monde nous l’a présenté comme étant le meilleur café de la ville. Et en effet, beaucoup de monde déjà faisaient la queue devant lorsque nous sommes arrivées. Pour ma part, je n’ai pas eu le souvenir d’un café exceptionnel et inoubliable. N’ayant pas pu rester sur place pour le déguster, nous l’avons pris à emporter et c’est sans doute la raison pour laquelle mon palais ne s’en est pas souvenu. A re-tester pour ma prochaine fois !

Jægersborggade 10
2200 Copenhagen N

Ved Stranden 10
Situé au centre ville et à deux pas du château de Christiansborg, ce bar à vin nous a été conseillé par mon amie Betty. Ici, vous pouvez profiter d’un bon verre ou acheter une bouteille pour emporter chez vous.

Divisé en quatre parties -une boutique et trois salons décorés dans une ambiance d’art moderne, Ved Stranden propose des vins biologiques et naturels. Au menu, charcuterie, olives et gravlax pour accompagner la dégustation.

Pour couronner le tout, le service est très agréable . Ved Stranden 10 est même cité comme l’un des endroits préférés de René Redzepi (le fameux chef du Noma, sacré « meilleur restaurant au monde » en 2010, 2011, 2012 et 2014).

1061Copenhagen K

Eldorado
C’est Betty nous a recommandé ce restaurant (qui n’a ni compte Instagram, ni Facebook et ni même site web pour le trouver). Et avec beaucoup de chance, elle nous a même accompagné pour le dîner.

Petit frère du célèbre restaurant étoilé Kadeau, Eldorado propose de délicieux plats d’inspiration nordique, espagnole, indienne, japonaise et française. Loin du décor épuré et sobre des pays du Nord, ce restaurant bistronomique détonne même dans son design. Plongée dans le noir, la salle est éclairée par de petites touches de lumières néon, ce qui donne l’impression de dîner dans une boîte de nuit.

Au niveau des plats, on est totalement dans l’esprit des assiettes à partager. A sept, on a commandé tous les plats de la carte afin de pouvoir tout goûter. Et on était pas déçues du résultat. La nourriture était magnifiquement présentée et servie. C’est bon, c’est étonnant et c’est gourmet sans être prétentieux. Et last but not least, l’équipe est hyper adorable et drôle !

Mais… le restaurant a été fermé depuis. Les rumeurs disent qu’ils vont le re-ouvrir ailleurs. Wait and see!

Café Atelier September
C’est un peu le dream place pour les fans du petit-déjeuner comme moi. Premièrement, le lieu est Instagramable à souhait : décor scandinave, mur blanc, table en marbre, cuisine ouverte. Deuxièmement, la cuisine y est délicieuse : on y mange des avocado toasts (servi sur du pain de seigle beurré), du granola croustillant avec des fruits, le tout accompagné d’un jus d’orange fraîchement pressé. Et la petite cerise sur le gâteau, ils mettaient de la musique française ! Si ce n’est pas pour nous mettre dans la poche ça !

Gothersgade 30
1123 Copenhagen K

DO – QUE FAIRE A COPENHAGUE ?

J’aurais pu mettre les deux adresses ci-dessous dans la partie Eat, mais les marchés c’est beaucoup plus que l’acte de manger. Le marché c’est le ventre d’une ville, c’est là que tout le monde se rencontre et se mélange, c’est là où tout vient et tout repart. On y flâne, on y mange, on discute, on négocie et on repart toujours avec quelque chose.

Le marché couvert Torvehallerne

Etalé sur 700m2, ce marché couvert compte plus de 60 étales vendant de tout, du poisson frais, de la viande au chocolat gourmet et aux épices exotiques. Il y a aussi des petits stands de street food où vous pouvez manger rapidement sur le pouce.

Près de la gare de Nørreport, ce plus grand marché couvert de Copenhague est une vraie destination gastronomique pour les gourmands ! Des tapas, du smørrebrod (le célèbre sandwich ouvert danois), du sushi, des banh mi, il y en a pour tous les goûts.

Frederiksborggade 21
1360 Copenhagen K

Copenhagen Street Food

C’est un peu mon endroit préféré à Copenhague. Ça vit, ça grouille de monde, l’ambiance y est conviviale et on mange extrêmement bien !

Situé sur Papirøen (Paper Island), cet endroit est l’emblème de ce qui fait de Copenhague la capitale gastronomique de l’Europe du Nord. Ici les mots d’ordre sont qualité, durabilité, authenticité et abordabilité.

Dans une ambiance éclectique, plein de petits foodtrucks s’alignent les uns à côté des autres pour vous offrir les meilleures street food venues du monde entier. De la cuisine coréenne, au classique fish & chips, de la pizza cuite au four à bois, en passant par les saucisses artisanales, de la viande grillée et les tacos mexicains, tout ça en petites portions à déguster au bord de l’eau ou à l’intérieur des docks.

Copenhagen Street Food est également un lieu pour les âmes créatives, comme les artistes et les musiciens. Il y a souvent des événements et des activités entre les repas. Tout est organisé pour qu’on s’y sente bien !

Papirøen/The Paper Island
Warehouse 7 & 8
Trangravsvej 14, 1436 Copenhagen K

Faire du pédalo sur le lac Sortedams

Copenhague se découvre également depuis l’eau. Non, je ne vous dis pas qu’il sera nécessaire de traverser le lac à la nage mais de tester le cygne-pédalo ! Le temps d’un moment, on s’est retrouvées à s’amuser comme des gosses sur le lac. Totalement régressif, fun et inattendu !

Aller voir le canal Nyhav

C’est l’un des endroits les plus touristiques de la ville, une fois sur place on comprend pourquoi. De jolies maisons colorées bordent tout le long du canal Nyhav, alternant avec des bateaux tout plus mignons les uns que les autres. On dirait vraiment une carte postale !

Malgré la foule de touristes (nous en faisons partie bien entendu !), la balade autour du canal s’avère être très agréable, surtout quand il fait beau.

SEE – QUE VOIR A COPENHAGUE ?

A Copenhague, on a presque tout fait à pieds, ce qui permet de bien observer les quartiers. Une des choses qui m’a frappé, c’est la sérénité et le calme qui y règnent dans la rue. Il n’y a quasiment pas de bruits de transport. Logique quand on sait que les Danois ne se déplacent qu’en vélo. Pas de klaxons, pas de gens qui hurlent ou d’enfants qui piaillent dans la rue. Quand on a été habitué au brouhaha parisien, ce silence peut paraître presque étrange au début. Et puis on prend goût à cette délicieuse tranquillité. On ne se laisse plus distraire par les nuisances sonores, on voit et on entend mieux ce qui nous entoure : la beauté des maisons, le rythme de la ville, la couleur du ciel et des arbres, les vélos (il y a vraiment beaucoup beaucoup de vélos à Copenhague), les gens…

TIPS – CITY GUIDE COPENHAGUE

Transport :
– Essayez de prendre vos billets au moins 3 mois à l’avance. Dans notre cas, les billets nous sont revenus à 67,50€ pour l’aller-retour. On était parties avec Norwegian.
– Uber marche très bien à Copenhague si vous avez envie de faire la fête la soir et de rentrer tranquillement après. Par contre faîtes attention aux frais bancaires. Le Danemark n’est pas en zone euro !
– Téléchargez l’appli Maps.me pour se déplacer à pieds / en vélo / en voiture à Copenhague. Elle marche sans wifi et c’est bien pratique ! Cela nous a bien sauvé la vie plusieurs fois. En plus, il est possible d’entrer des adresses fétiches / à tester en amont avant de partir dans le maps.

Monnaie :
– Essayez de retirer un max d’argent liquide en France et de faire l’échange à l’aéroport de Copenhague afin d’éviter les frais bancaires à l’étranger.

Langue :
– Les danois parlent très très bien anglais donc pas de soucis si vous êtes (un peu) à l’aise dans la langue de Shakespeare.