Get Social With Us
 

#6 – La cuisine de Cécile de Because Gustave, Paris, 150m2

La cuisine de Cécile de Because Gustave

Cécile fait partie de ces gens qui, du jour au lendemain, osent tout plaquer pour réaliser leur rêve. Du courage et de la détermination, elle en a. Car c’est contre l’avis de sa famille et des préjugés de son entourage qu’elle s’est battue. Ce n’est pas facile tous les jours, mais elle sait au moins ce qu’elle a vraiment envie de faire de sa vie. Elle est peut-être l’incarnation de ce qu’on appelle souvent “une main de fer dans un gant de velours”. Entrepreneuse et déterminée, Cécile avance à petit pas tous les jours vers son but. Elle vient tout juste de lancer Because Gustave, le média qui libère le quotidien des intolérants. Et c’est avec beaucoup d’admiration et d’affection que je lui souhaite le plus grand succès possible ! Bienvenue dans la cuisine de Cécile de Because Gustave.

C’est une vraie chance pour Inside Kitchen Project de pouvoir shooter dans une cuisine “de rêve” comme celle de Cécile. Elle est spacieuse, lumineuse et très bien équipée. Le shooting n’était pas de tout repos car Gustave – le chaton de Cécile – aimait beaucoup jouer la star devant l’objectif, comme vous pouvez le remarquer sur les photos. Il adore goûter ce que l’on mange, jouer avec l’eau, grimper sur les gens… Son caractère n’a rien d’un chat mais plutôt d’un humain ! C’était donc avec beaucoup de fous rires que j’ai réalisé ce shooting à deux mains et quatre pattes avec Cécile et Gustave.

#1 – Quelle est ta relation avec ta cuisine ?
C’est la première fois qu’une cuisine me donne vraiment envie de cuisiner. On peut dire qu’avec elle, on vit une lune de miel depuis quelques années 😉

#2 – Récemment, tu as découvert que tu étais intolérante au gluten. Comment cela a changé ta façon de cuisiner ?
Ça a changé ma manière de faire mes courses puisque la plupart des produits transformés contiennent du gluten. Du coup, j’ai appris à faire plein de trucs maison comme le ketchup !
Il y a plein d’alternatives aux pâtes et moyen de se faire plaisir avec toutes les variétés de riz (complet, demi-complet, blanc) de lentilles (corail, béluga) de pommes de terre (rouge, chair tendre, grenaille)…et j’en passe, la liste est longue !
Et puis j’achète mes fruits et légumes bio dans des chaines spécialisées. Mon corps a dit stop à certains additifs, je lui épargne maintenant les pesticides !

#3 – Que fais-tu à manger pour toi toute seule et quand tu invites des amis ?
Je me prépare tous mes repas, à commencer par le petit déj !
J’invite souvent des amis à dîner, où là aussi, la cuisine est toujours maison.

#4 – Peux-tu décrire ta cuisine en quelques mots ?
C’est la pièce la plus chaleureuse de l’appartement, après ma chambre !

#5 – Quels sont tes outils fétiches en cuisine ?
Ma radio ! Elle est en kit a force de tomber, mais elle tient le coup ! Elle est toujours allumée quand je cuisine, inconcevable de faire sans !
Je suis super fan de ma dernière acquisition : ma petite poêle blanche en céramique ! Elle est super pratique et surtout bien plus design et moins nocive que son ancêtre en téflon.
Il y a aussi le couteau en céramique, ramené du Japon par une amie de ma maman. La première fois qu’elle l’a utilisée, elle a fini avec des points de suture au pouce ! Je n’ai pas osé m’en servir, jusqu’au jour où j’ai fini par l’apprivoiser. Depuis je ne m’en passe plus.
J’utilise énormément mon économe. Ça me barbe de couper des légumes en dés, je les épluche, c’est plus rapide. Ca cuit (et accessoirement brûle) plus vite une fois dans la poêle, et puis ça change de la présentation habituelle !
Et la noix de muscade, que j’ajoute souvent aux carottes, courges, patates douces…bref tout ce qui est orange et de saison.

#6 – Peux-tu nous donner quelques astuces pour mieux organiser sa cuisine ?
Pour ranger toutes les épices, thé, café, mais aussi le riz… j’utilise des bocaux en verre. C’est plus joli que plusieurs emballages qui ne vont pas ensemble, ça garde tout au sec, loin des mites alimentaires et en plus c’est super joli !

#7 – Ce serait quoi la cuisine de tes rêves ?
Je rêve d’avoir une cuisine aussi cool que celle-ci quand j’aurai enfin mon propre appart ! (Oui fallait pas rêver, c’est bien sûr celle de papa et maman, que je garde en leur absence).

Tags: