Get Social With Us
 

#5 – La cuisine de Julien de Paris Burger, Paris, 38m2

JL_IvyChang_05

Souvent quand je propose aux gens de faire des shootings chez eux pour Inside Kitchen Project, ils ont tendance à me répondre “mais tu sais, ma cuisine est toute petite”. Le shooting chez Juien tombe à point nommé car il est la preuve que l’on peut avoir une cuisine minuscule et réussir à faire des plats merveilleux. Cela prouve à quel point l’amour que l’on a pour la cuisine et les gens que l’on invite dépasse tout espace requise 😉

Julien fait partie de ces hommes qui, en plus de savoir prendre soin de son physique, de cumuler 2-3 jobs à la fois, de trouver du temps pour une partie de foot ou de ride dans Paris avec ses potes, adorent cuisiner et faire plaisir à leur entourage. Il nous a toujours vendu du rêve avec ses oeufs cocotte. Le jour où je les ai goûté, j’ai compris pourquoi les filles tombaient raides dingues dès le premier petit dej partagé. La cuisine de Julien est à son image, sophistiquée dans la forme et touchante dans le fond. N’hésitez pas à aller visiter son site Paris Burger !

#1 – Quelle est ta relation avec ta cuisine ?

On se déteste je crois. Enfin, moi je la déteste. C’est une fille capricieuse pour qui il faut se mettre en quatre et qui n’offre que très peu de possibilité. Mais je me dis que le jour où j’aurais la cuisine de mes rêves je la regretterais cette vieille minuscule cuisine. J’y ai passé des heures dans cette cuisine, un peu retiré du reste de mon appartement, sans chauffage. C’est là aussi que mes potes viennent fumer des clopes quand je les reçois chez moi. Tout est moche dans cette cuisine mais on s’y sent bien.

#2 – Avec ton rythme de vie très dense, que fais-tu à manger dans la semaine ?
Ca dépend de l’heure à laquelle je rentre, mais en semaine je ne me casse vraiment pas la tête. Si je cuisine c’est le week-end.

#3 – Quand tu veux faire plaisir aux gens que tu reçois, qu’est-ce que tu leur fais à manger ?
J’essaie de leur demander ce qui peut leur plaire. Je n’ai pas la prétention de réussir à les faire succomber grâce à mes talents culinaires. Sinon j’adore mettre des fruits dans mes salades. Ca surprend généralement mes invités. Mais le principal, c’est que l’assiette soit jolie lorsqu’elle arrive sur la table. Tu as au moins fait la moitié du boulot. Ton invité n’osera rien te reprocher si ton assiette est jolie à Instagramer.

#4 – Peux-tu décrire ta cuisine en quelques mots ?

Elle est petite, minuscule même. Mon appart’ est plutôt pas mal foutu mais la cuisine, c’est vraiment le gros point noir. Les placards ont une couleur horrible, on n’y tient pas à deux. Tout est entassé et il faut se contorsionner pour cuisiner. Au moins, les moments où je cuisine, je peux dire que j’en ai envie parce que vraiment rien ne m’y pousse.

#5 – Quels sont tes ustensiles fétiches en cuisine ?
Récemment, on s’est gentiment moqué de moi parce que niveau ustensile, ma cuisine c’est un peu le Goulag. A part peut-être un fouet, et une spatule à Nutella, je n’ai que très peu d’accessoires, ça rend mon approche de la cuisine très expérimentale.

#6 – Peux-tu nous donner quelques astuces pour mieux organiser sa cuisine ?
Je suis très mal placé pour parler d’organisation en cuisine. Je dirais juste qu’il faut ranger tout le temps en cuisine, surtout quand on n’a pas de place.

#7 – Ce serait quoi la cuisine de tes rêves ?
J’adorerais avoir une très grande cuisine, non pas pour y mettre plein d’ustensiles de cuisine ou de robots hyper sophistiqués, mais juste pour avoir de grands plans de travail vierges, et une table démesurément grande pour prendre mon petit déjeuner en ayant une perspective. Une ligne de fuite. Avec des enceintes bien planquées dans les murs mais sans aucun écran. Des images, je n’en veux que dans ma tête et dans mon assiette.

Tags: