Get Social With Us
 

#29 – Alexis, Paris, 45m2 – Son univers


cover

Avec Alexis, cela a commencé par un tweet dans lequel il me disait “Salut ! C’est marrant ton @InsideKitchen_. On a ensuite échangé par mail. Et 3 mois après, me voilà dans sa cuisine pour le prendre en photo.

Si vous ne connaissez pas encore Alexis, il faut que vous remédiez à cela. Alexis a plus de 30 000 followers sur sa chaîne Youtube, collabore avec Jamie Oliver et est une mini star outre-Manche. Ses vidéos de cuisine, tournées dans son appart, sont un concentré d’humour, de petites techniques simples et de recettes so delicious. Pas de langage technique ni de snobisme, Alexis désacralise la cuisine française grâce à une approche simple, un brin d’autodérision et une dimension plus worldwide. Ses vidéos sont en anglais sous-titrées en français afin que le plus grand nombre de personnes puissent les comprendre.

Alexis est extrêmement sérieux, contrairement à cette image rigolote qu’il peut donner sur ses vidéos. Il sait où il va, ce qu’il veut, et ce qu’il doit faire pour l’obtenir. Chez lui, on sent vibrer l’âme d’un entrepreneur. Il a d’ailleurs commencé par monter une boîte de marketing et a fini par la solder pour poursuivre son rêve depuis toujours : la cuisine.

On a commencé le shooting par un grand débat sur le glutamate, qui nous a mené ensuite à une discussion sur la cuisine asiatique en particulier et sur la culture gastronomique en général. Il est rare d’avoir ce genre d’échange avec quelqu’un d’aussi passionné. On sent qu’Alexis aime les cultures, les gens et se cultive beaucoup pour nourrir cette passion.

Keep going, Alexis. You’re the next big thing !

#1 – Quelle est ta relation avec ta cuisine ?
Je passe ma vie dans la cuisine. Quasiment. Disons que j’y cuisine tous les soirs et que j’y travaille presque tous les jours. Il s’agit donc d’une relation fusionnelle. Je l’aime quand elle est pratique et que la casserole sent bon. Je la déteste quand elle trop petite et qu’il faut sortir les poubelles.

#2 – Tu as crée une agence marketing puis a décidé de tout quitter pour monter ton projet French Guy Cooking. Qu’est-ce qui t’a motivé à prendre cette décision ?
Je suis passionné par la bouffe depuis très longtemps. J’adorais mon précédent métier dans le marketing mais il manquait un coté artistique. Même si ce n’était pas vraiment le moment ( j’ai la vague impression que ça ne l’est jamais ) j’ai lancé ma chaine de cuisine sur internet en mars 2013, et j’ai choisi de m’y consacrer entièrement.

#3 – Tu collabores depuis plus d’un an avec Jamie Olliver. Dirais-tu que ta façon de cuisiner a changé depuis que tu le fréquentes ? Et est-ce que tu l’influences aussi à ta façon ?
Il m’influence beaucoup. Il est très libre dans sa manière de cuisiner. Ca peut paraitre banal, mais avant je cuisinais avec un tablier, mais désormais je m’en moque. Je cuisine comme tous les gens cuisinent, c’est à dire rapidement et avec les fringues du jour. Malheureusement je ne pense pas l’influencer du tout. Ha ha.

#4 – Que ressens-tu quand tu cuisines et te filmes en même temps ?
Cuisiner et filmer en meme temps est un challenge. Une meme recette dure environ 3 à 4 fois plus longtemps lorsqu’on la filme qu’en temps normal. Il faut être attentif à chaque détail : la forme du plat, les marques de doigts, les assiettes fêlées, les éléments dans le fond…

#5 – Comment décrirais-tu ton projet à quelqu’un qui n’a jamais vu tes vidéos ?
Je produis et j’anime des émissions de cuisine en anglais sur internet. L’idée est d’utiliser une recette simplifiée, qu’elle soit française ou non, afin de faire passer un message plus général. L’action de “manger” dépasse de loin la nourriture qui se trouve dans l’assiette. C’est social, éthique, culturel… Aussi, le fond est sérieux, la forme ne l’est pas.