Get Social With Us
 

#24 – La recette d’Ophélie, Rambouillet, 55m2

recette_cover

Rougail saucisse et haricots rouges à la créole – Recette d’Ophélie d’Ophélie’s Kitchen Book

#Pourquoi as-tu choisi cette recette ?
Parce que je cuisine énormément des plats créoles de mon île de la Réunion mais je ne les mets pas beaucoup en avant,
Parce que le rougail saucisse, je le réserve toujours pour une occasion et ta venue était une belle occasion,
Parce qu’à chaque bouchée je m’évade sur mon île, un voyage intérieur qui me réconforte,
Parce qu’enfin c’est un plat chaleureux, généreux, coloré, pleins de saveurs à l’image de mon île (je vous l’ai bien vendu cette recette non? 😉 )

Ingrédients :

*Rougail saucisse* : pour 4 personnes
– 6 saucisses fumées (on en trouve partout, mais les petites saucisses créoles fumées on en trouve parfois chez certains bouchers, ou chez Tang frères dans le 13 ème)
– 150 g d’oignons émincés
– 350 g de tomates hachées en morceaux
– 1 cuillère à café d’ail haché
– 1/2 cuillère à café de curcuma en poudre
– des branches de thym frais ou sec
– sel, poivre et quelques pincées de gingembre en poudre

*Haricots rouges à la créole*
– une grosse boîte de haricots rouges
– 1 bel oignon émincé finement
– 2 gousses d’ail écrasées
– 1/2 cuillère à café de curcuma en poudre
– Quelques branches de thym
– Du sel
– Du poivre
– 1/2 cuillère à café d’huile végétale
– 50 ml d’eau

*Rougail tomate*
– 3 belles tomates
– 1 petit oignon

*Rougail dakatine*
– 1 pot de beurre de cacahuète
– 1 boîte de tomates concassées nature
– 1/2 petit oignon ou quelques branches d’oignon vert émincé

*Riz à la créole*
– un autocuiseur est le top du top, mais ce n’est pas très rentable si vous mangez peu de riz au quotidien.
– 300 g de riz basmati ou thaï (2 petits verres de 125g)
– 425 g d’eau (3 verres de 125g)

Réalisation :

*Rougail saucisse*
1. Coupez les saucisses en morceaux de 0.5 cm environ, faites les bouillir 2 à 3 fois (pour les dessaler et en retirer un peu de gras, changer l’eau à chaque fois). Mettez les morceaux dans un faitout, rajoutez un fond d’eau d’1 cm environ et laissez les cuire jusqu’à évaporation de celle-ci, elles vont rendre de l’huile qui va leur permettre de frire, (s’ils ne rendent pas d’huile, en ajoutez un petit peu). Lorsque les morceaux commencent à dorer, ajoutez les oignons, le thym, l’ail, le curcuma et le gingembre, faites roussir ou bien dorer. Rajoutez les tomates et remuez le tout. Couvrez et laissez cuire à feu doux pendant 1/4 d’heure – 20 minutes.

*Haricots rouges à la créole*
2. Faites chauffer l’huile dans une casserole, faites revenir les oignons, l’ail, le thym, le curcuma, jusqu’à ce que les oignons dorent. Ajoutez toute la boîte de haricots rouges et de l’eau, lorsque ça bout, couvrez, passez à feu doux et laissez mijoter 15 min. Assaisonnez avec du sel et du poivre.

*Rougail tomate*
3. Hachez 3 belles tomates en petits dés. Ajoutez 1 petit oignon finement émincé, du sel, un piment vert écrasé si vous l’aimez pimenté. Le top est de zester un peu de combava, c’est dans la pure tradition réunionnaise mais je n’en avais pas sous la main. Ce rougail est ajouté sur le côté de l’assiette, comme un condiment car il est souvent pimenté. Avec Ivy, je l’ai proposé comme une petite salade sans piment et combava mais avec de la coriandre, ce qui apporte de la fraîcheur à l’ensemble.

4. En principe on y ajoute du piment car ce petit rougail est servi tel un condiment accompagnant le Rougail, moi je n’en ajoute pas ça devient une petite salade qui apporte de la fraîcheur au plat.

5. Réservez au frais.

*Rougail dakatine*
6. Versez la moitié d’un pot de beurre de cacahuète dans un petit mixeur. Ajoutez une demi petite boîte de tomates concassées nature, 1/2 petit oignon ou quelques branches d’oignon vert émincé, mixez.

7. Si c’est encore trop compact ajoutez un peu de tomate si c’est le contraire ajoutez du beurre de cacahuètes. Ajustez en sel et poivre, vous devez avoir une préparation couleur saumonée, en trouvant un juste équilibre entre la tomate et le beurre de cacahuète.

8. Comme le rougail tomate, vous êtes libre d’ajouter du piment. Ce rougail est un condiment mais il est idéal pour un dip servi en apéro avec du pain grillé ou des légumes crus.

9. Réservez au frais.

*Riz à la créole*
10. Avec autocuiseur : Lavez le riz plusieurs fois pour en retirer l’amidon, lorsque l’eau devient claire, ajoutez la quantité d’eau ci dessus. Allumez en position cuisson l’autocuiseur, il fait le reste tout seul.

10bis. Sans autocuiseur : Vous pouvez le faire à la casserole équipée d’un couvercle. Vous versez le riz dans la casserole, le lavez plusieurs fois, ajoutez ensuite la quantité d’eau indiquée, posez le couvercle, laissez cuire à feu doux environ 20 min. Le riz aura bien gonflé, surveillez et goûtez, il doit être tendre à coeur. De cette manière, surveillez votre riz pendant la cuisson et ne pas l’oublier, il risque de brûler. C’est la façon traditionnelle de le faire, sans autocuiseur. Les anciens de chez nous mais pas que, le faisaient et le font encore de cette manière.

11. Dans la tradition : on se sert d’abord du riz, on ajoute les grains / les haricots rouges au dessus, la viande à côté, et les condiments autour. Un plat complet et équilibré si pas d’excès !