Get Social With Us
 

#20 – Clarisse & Mathias, Paris, 42m2 – Leur univers

cover

Mathias et Clarisse, c’est tout simplement mon frère et ma belle-sœur. Oui je sais, on ne se ressemble pas du tout avec Mathias. Mais mon histoire est longue, un jour je vous le raconterai 😉 En tout cas, ça me fait drôlement bizarre d’exposer ma famille aux yeux de tout le monde comme ça, moi qui ai l’habitude de garder ma vie privée très secrète. Mais ils sont tellement bons cuisiniers que ce serait vraiment dommage de ne pas les faire participer à Inside Kitchen Project. Après tout, ils m’ont toujours soutenue et suivie dans mes projets.

Il y a tellement de choses que je peux vous raconter sur eux. Que leur histoire a commencé par une séparation de 5000 km, et 5 ans après, ils continuent à se comporter comme des enfants et à se marrer à la moindre occasion. Que mon frère est quelqu’un que j’admire profondément pour sa connaissance du cinéma, sa passion des jeux de société et son incroyable talent à être à l’aise à peu près partout. Que ma belle-sœur me fait hurler de rire et me scotche à la fois par son humanité et sa maturité alors qu’on a le même âge.

Avec Mathias, on est un peu des handicapés émotionnels, on ne sait pas communiquer nos sentiments. 10 ans après notre rencontre, il a failli me faire pleurer la semaine dernière en me disant à quel point il était fier de moi, d’Inside Kitchen Project et de tout ce chemin parcouru. C’est drôle mais les souvenirs qu’on a ensemble sont souvent liés à la cuisine familiale. Avec du recul, je me dis que j’ai quand même de la chance d’être tombée dans une famille de gourmands et gourmets !

#1 – Quelle est votre relation avec votre cuisine ?
Clarisse : J’aime y passer du temps à des moments précis : le week-end pour prendre le temps de cuisiner de retour du marché, le matin pour bien commencer la journée et sentir l’odeur du café…
Mathias : Je me sens plutôt bien dans cette grande pièce longue et très lumineuse. ‎Ça ne me dérange pas d’y passer du temps si c’est pour préparer un bon plat. Seul regret, qu’elle ne soit pas ouverte vers le salon avec un comptoir hauteur bar. Du coup quand on reçoit on est un peu coupé de l’ambiance d’à côté.

#2 – D’où vient votre passion pour la cuisine ?
Clarisse : J’ai toujours été gourmande ! Puis mes parents aiment cuisiner, mon père plutôt le salé, ma mère plutôt le sucré, alors ma passion doit venir d’un peu tout ça !
Mathias : Tout simplement parce que j’aime manger ! Aussi le fait que mes parents m’ont montré et expliqué quand ils cuisinaient, ça fait remonter quelques souvenirs.

#3 – Avez-vous un souvenir culinaire marquant de votre enfance à nous raconter ?
Clarisse : Mes souvenirs gustatifs de l’enfance sont surtout lié à la cueillette. Manger les fruits fraîchement cueillis plutôt que les mettre dans le panier… je me rappelle des goyaviers à la Réunion ou des myrtilles et framboises sauvages dans les Alpes.
Mathias : Oui, mon père m’expliquant étape par étape la préparation d’un plat de lentilles-saucisses. On était en Bretagne et je me souviens que l’ordre de préparation était très important. ‎Ça a duré trois bonnes heures mais je n’ai pas vu passer le temps.

#4 – Qu’est-ce qui a changé dans votre façon de cuisiner depuis que vous habitez ensemble ?
Clarisse : On aime tous les deux les bons petits plats, se retrouver de temps en temps autour d’un bon repas fait maison c’est un vrai plaisir pour moi!
Mathias : Clarisse est une excellente cuisinière donc je lui laisse la main très souvent ! Parfois je décide de faire un plat particulier et elle me donne son avis, des conseils.

#5 – Que faites-vous à manger au quotidien et quand vous invitez des amis ?
Clarisse : Au quotidien c’est assez simple mais on varie quand même pas mal, pour moi y’aura toujours une crudité ou un légume sous n’importe quelle forme dans mes plats quotidiens! Pour les amis on fera un plat et un dessert, c’est plus élaboré qu’au quotidien. J’aime bien prendre plus de temps à cuisiner pour eux !
Mathias : Au quotidien c’est assez simple le soir (le midi on est pas à la maison) : souvent de la salade, parfois une viande ou un poisson accompagné de riz. Quand on reçoit par contre , quand ce n’est pas de grands apéros dînatoires, on essaie de faire des plats plus évolués, pour faire plaisir aux autres et à soi aussi.