Get Social With Us
 

#19 – Lauren, Paris, 27m2 – Son univers

LL_IvyChang_05

Lauren respire la sympathie et cette cool-attitude si déconcertante que dégagent les Australiennes. Solaire, elle m’a accueilli les bras ouverts dans sa cuisine un dimanche matin, sous les aboiements de sa chienne Daisy. “Je suis vraiment désolée, elle est comme ça depuis ce matin, les voisins doivent nous détester”, elle s’est empressée de s’excuser tout en empêchant ce petit bout de poil de me sauter dessus. James, son boyfriend -manager des fameux Café Oz- vient juste de se réveiller après une longue nuit au taf, me sourit gentillement avant de se retirer dans la chambre, nous laissant tranquille pour le shooting. L’appartement de Lauren a beaucoup de fenêtres, offrant une luminosité incroyable à l’ensemble des pièces. C’est un vrai bonheur de shooter avec une lumière pareil. Lauren s’activait dans la cuisine, me parlait en même temps de son Australie natale, de son bonheur de vivre tout près des Batignolles et de trouver des légumes frais sur le marché, de sa passion du DIY, de sa mère… On faisait des aller-retour entre la cuisine et le salon, rigolant et parlant dans un français-anglais tout mélangé. Daisy a fini par se familiariser avec ma présence, elle venait parfois me renifler et se frotter contre ma jambe. Me voilà rassurée, ma sympathie légendaire auprès des chiens est donc restée intacte 😉

Merci à Lauren pour son énergie et sa douceur. Pour découvrir son joli univers, vous pouvez vous rendre sur son blog ou son Instagram qui est une source d’inspiration absolue !

#1 – Quelle est ta relation avec ta cuisine ?

Ma cuisine est mon lieu d’échappatoire. Elle est située à l’autre bout du couloir, loin du reste de l’appartement. Là où je peux mettre dans ma bulle, oublier tous les problèmes et me concentrer pour préparer quelque chose de délicieux et sain. C’est le noyau de l’appart car c’est là que l’énergie est gardée.

#2 – Tu es australo-italienne (très beau mélange!). Ça fait pas mal d’années que tu vis à Paris. Quand tu as le mal du pays, que fais-tu à manger pour te réconforter ?

Haha, merci 🙂 Je fais des biscuits et des gâteaux qui sont uniquement australiens, comme les biscuits Anzacs, les lamingtons et le pavlova. Je les mange et je suis tout de suite transportée à mon pays ! En été, les BBQ me manquent mais ils sont vraiment difficiles (voire illégaux je crois !) à recréer sur nos petits balcons donc tant pis…

#3 – Quelle est ton obsession culinaire ?

La meringue ! C’est devenu une obsession pour moi de réaliser la meringue parfaite ! Pour les repas, je fais beaucoup de pasta, couscous, quinoa – les graines en général – avec des légumes frais, et pas beaucoup des viandes. Je cuisine beaucoup avec du pesto et de l’ail. En Australie, j’ai toujours cuisiné avec une influence asiatique parce que les ingrédients étaient très faciles à trouver. Ici, je suis plus influencée par les saveurs méditerranéens.

#4 – Que ressentes-tu quand tu cuisines ?

Stressée, du début jusqu’à la fin ! Particulièrement quand je cuisine pour les invités ! Ou quand je teste une recette pour la première fois ! J’ai peur de faire brûler la nourriture ou que ce sera horrible ! Je me sens plus comfortable quand je suis dans la préparation d’une expérience culinaire plus complète : de l’art de la table jusqu’à la création de l’ambiance… Ou, quand je cuisine sans recette, avec juste mon instinct.

#5 – Quelles sont tes sources d’inspiration ?

En général, je suis inspirée par les plats que j’ai bien aimés aux restaurants. Après, j’essaie de recréer la même chose à la maison. Je suis aussi inspirée par la cuisine des différentes cultures, la façon comment les gens utilisent les différents saveurs et produits. Et, Pinterest, aussi, bien sûr !